fond
fond
fond
Le Phare
Pharenheit

Somehow myself survived the nightAlban Richard

Cette année sera encore assurément l’occasion de vous surprendre dans vos goûts, de côtoyer l’inattendu, de vivre la danse ! Dans cette nouvelle édition, Pharenheit confirme son éthique : la pluralité des écritures et des influences, la vitalité chorégraphique, l’accueil chaleureux de son public et des artistes invités. Pour ouvrir son festival, Le Phare oriente sa lumière sur Alban Richard, façon d’accueillir le nouveau directeur du Centre chorégraphique national voisin !
Somehow myself survived the night a été créée au Musée d’art Moderne de Paris, en 2014, dans le cadre de l’exposition FLUX, la première rétrospective en France de l’oeuvre de David Altmejd. Cette danse in situ cohabite avec l’oeuvre plastique. Elle traverse et explore un état d’âme, un état de corps, un état d’esprit : la hantise… De la peur au surnaturel, des corps spectres aux mouvements habités, quels imaginaires habitent nos corps ? Quels esprits habitent les lieux ? C’est avec l’architecture du Phare et son environnement physique voire métaphysique que cohabiteront, cette fois-ci, les corps. Le festival ouvre ses portes sous le signe du mystère…

REPRÉSENTATIONS

19.01, 18h30 — Le Phare, Le Havre
RENSEIGNEMENTS & RÉSERVATIONS

Le Phare
Entrée libre — Réservation conseillée
Ouverture de la billetterie le 4 janvier 2016
30 Rue des Briquetiers — 76600 Le Havre
02 35 26 23 00 — www.lephare-ccn.fr

Spectacle inclus dans le PASSnheit !

ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE !

Durée  30 min
Conception, chorégraphie
  Alban Richard
Interprétation  Romain Bertet, Mélanie Cholet, Max Fossati, Laurie Giordano, Alban Richard
Costumes  Corine Petitpierre

Production déléguée  Centre chorégraphique national de Caen en Normandie
Coproduction  ensemble Abrupt, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
Le centre chorégraphique de Caen en Normandie — direction Alban Richard est en résidence au Théâtre Paul Éluard (tpe) — scène national conventionnée de Bezons et au Théâtre 71 — scène nationale de Malakoff pour la saison 2015-2016. Le Centre chorégraphique national de Caen en Normandie est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Basse-Normandie, la Ville de Caen, le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Conseil Départemental du Calvados, le Conseil Départemental de l’Orne et le Conseil Départemental de la Manche. Il reçoit l’aide de l’Institut Français pour certaines de ses tournées à l’étranger.

Image du spectacle