fond
fond
Le Phare
Pharenheit

VIVACEALBAN RICHARD

Durée : 35 minutes

Vivace comme le temps musical dans le vocabulaire italien. Alban Richard imagine un duo masculin dont la pulsation oscille entre 132 à 170 battements par minute à partir d’un ensemble d’extraits musicaux dont la pulsation varie de 132 à 170 battements par minute. Vivace comme les plantes vivaces. Le rapport aux plantes me direz-vous ? Comme celles-ci, les danseurs doivent sans cesse s’adapter au nouvel environnement sonore qu’il soit baroque ou pop, traditionnel ou électro ! Ils s’appuient sur la pulsation, l’incorporent, voire même l’avalent pour trouver des réorganisations corporelles, des élans et de nouveaux motifs chorégraphiques. Avec la précision et la rigueur que nous lui connaissons, Alban Richard offre aux interprètes un terrain de jeu d’obstacles et aux spectateurs la fougue du vivace, un vif moment intense et sans compromis ! Vivace, la rencontre avec deux interprètes sur lesquels nous pouvons compter. En temps et contretemps.

+
Soirée partagée avec L’Âge du slow de Thomas Guillaud-Bataille et Maya Boquet

REPRÉSENTATIONS

02.02, 20h30 — Le Phare, Le Havre
RENSEIGNEMENTS & RÉSERVATIONS

Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie
Tarif unique : 5€
Ouverture de la billetterie le 14 novembre 2018
30 rue des Briquetiers — 76600 Le Havre
02 35 26 23 00 — lephare-ccn.fr

Bar et restauration légère sur place

conception, chorégraphie, lumières Alban Richard
créé en collaboration avec les interprètes Anthony Barreri, Yannick Hugron
musique Playlist d’extraits de musique allant du baroque à la pop, des musiques traditionnelles à la musique électro et dont la pulsation varie de 132 à 170 battements par minute
réalisation du dispositif lumineux Enrique Gomez
vêtements Christelle Barré
assistante chorégraphique Daphné Mauger
conseillère en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé Nathalie Schulmann

production déléguée centre chorégraphique national de Caen en Normandie
coproduction Conseil départemental de la Manche
avec le soutien de la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel Normandie
Cette création a bénéficié du dispositif du Conseil départemental de la Manche « Résidence d’artistes dans les établissements d’enseignements artistiques ».

Le centre chorégraphique national de Caen en Normandie est subventionné par le Ministère de la Culture / Drac Normandie, la Région Normandie, la Ville de Caen, le Département du Calvados, le Département de la manche et le Département de l’Orne.
Il reçoit l’aide de l’Institut Français pour certaines de ses tournées à l’étranger.

Image du spectacle