fond
Le Phare
Pharenheit

AUX CORPS PASSANTSGILLES BARON

Durée : 60 minutes
À partir de 14 ans

De requiems en danses macabres, de tragédies en forfaits passionnels, la mort nourrit une abondance de propos artistiques. Or la mort n’est pas forcément effrayante. Quand Gilles Baron l’aborde, l’humour et la légèreté ne sont pas oubliés.

L’art chorégraphique tutoie le paradoxe de la mort. La fin de vie est phénomène concret, physique, matériel. Mais nul n’a jamais pu en restituer l’expérience organique — intrinsèquement non connue. Voilà un terrain propice à l’art du chorégraphe qui toujours dans le mouvement cherche la trace et la vibration qui perdurent.

Traversée. Passage. Transition. Les sept interprètes de Aux corps passants circulent au filtre d’un texte d’Adrien Cornaggia, qui égrène divers motifs de la mort. Parmi des caisses de transport mobiles, danseurs et danseuses éprouvent une errance assumée, où le geste densifié fonde une expérience de l’instant avant toute chose. La composition musicale de David Monceau relève encore cette méditation, où palpite un vaste souffle mythologique, en train de s’insinuer dans le rien du quotidien.  Aux corps passants ouvre une aire de doute et de stimulante exploration.

REPRÉSENTATIONS

03.02, 19h — Le Phare, Le Havre
RENSEIGNEMENTS & RÉSERVATIONS

Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie
30 rue des Briquetiers — 76600 Le Havre
02 35 26 23 00 — contact@lephare-ccn.fr
Tarif unique : 5€
Ouverture de la billetterie le 2 décembre 2019

chorégraphie et scénographie Gilles Baron
auteur, dramaturge Adrien Cornaggia
distribution Gilles Baron (en alternance avec Claude Saint-Dizier), Lionel Bégue, Alexia Bigot, Tatanka Gombaud, Maï Ishiwata, Camille Revol, Julie Tavert
musique originale David Monceau
création lumière Florent Blanchon
création des costumes Marion Guérin
production et diffusion Emmanuelle Paoletti

production Association Origami
coproductions Espaces Pluriels, Scène conventionnée d’intérêt national danse à Pau ; le Ballet de l’Opéra national du Rhin -Centre chorégraphique national / Mulhouse (Accueil Studio 2018) ; Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie – direction Emmanuelle Vo-Dinh (Accueil Studio 2019) ; OARA Nouvelle-Aquitaine ; Iddac Gironde
soutien Malandain Ballet Biarritz – Centre chorégraphique national d’Aquitaine en Pyrénées-Atlantiques
Décors fabriqués par les ateliers de l’Opéra national de Bordeaux.
Projet soutenu par le Fonds de soutien à la création de la Mairie de Bordeaux, l’Espace culturel Treulon à Bruges, la M270 à Floirac, l’École de cirque de Bordeaux, l’Adami et la Spedidam.
L’association Origami est soutenue par la Ville de Bordeaux, la Région Nouvelle-Aquitaine et par la DRAC Nouvelle-Aquitaine au titre de l’aide à la structuration.

Image du spectacle