fond
fond
fond
Le Phare
Pharenheit

W.Piollet, J.Guizerix, chemins croisés de danse

Un film de Marie-Elise Beyne et Micheline Lelièvre
20.01, 18h Avant-première et rencontre avec les artistes — Le Sirius, Le Havre
26.01, 16h — Le Sirius, Le Havre
31.01, 14h — Le Sirius, Le Havre
Durée 50 min

En avant-première, Wilfride Piollet, Jean Guizerix, chemins croisés de danse ouvrira l’édition 2014 du festival. Ce film documentaire est dédié aux parcours exceptionnels de deux danseurs incontournables de l’histoire de la danse classique française: Jean Guizerix et Wilfride Piollet. Avec simplicité, ils partagent le plaisir de leur art et parlent des rencontres qui ont façonné leur parcours d’interprètes: de Georges Balanchine à Merce Cunningham en passant par Rudolf Noureev et Maurice Béjart, ou encore celle avec le poète René Char… À travers leurs histoires personnelles, ces deux anciens danseurs étoiles témoignent de l’ouverture de l’Opéra de Paris à la danse contemporaine. Ce film est l’occasion de revoir des extraits de ballets mythiques, avec ces deux interprètes admirables, ainsi que de découvrir des documents plus singuliers et intimes, montrant des artistes qui n’ont de cesse de vivre la danse.

La vie nouvelle

Un film de Philippe Grandrieux
27.01, 20h45 — Le Sirius, Le Havre
Durée 1h42

Le festival invite le réalisateur Philippe Grandrieux dont les intérêts et productions circulent entre de nombreux territoires: expérimentation télévisuelle, art vidéo, films de recherche, documentaires, essais documentaires, installations. La vie nouvelle (2002) est un long métrage qui expose pleinement la signature du cinéaste tant dans le traitement photographique de l’image, la force du travail sonore et les expérimentations narratives et fictives auxquels il se prête. Le scénario se tisse à partir de l’arrivée d’un jeune américain en Bulgarie pour acheter des hommes et des femmes et qui va tomber amoureux d’une prostituée. Le travail de Philippe Grandrieux offre des expériences sensorielles intenses, une vision du corps en mouvement, spécifique entre figuration plastique et abstraction des matières dans les plans plus serrés.

Une rencontre-discussion avec Philippe Grandrieux aura lieu à l’issue de la projection.

Meurtrière, une performance conçue par Philippe Grandrieux.